Aurélien Aragon

 
 

En ouvrant sur le mystère de cette fenêtre, j’ai retrouvé le goût de la lecture – le plaisir de tourner et pages et non plus des pages tournées. 
 
…”Les fenêtres” de Baudelaire…
… the prince of Aragon in The Merchant of Venice
… rêverie onomastique…
… j’aime bien la lettre A (pure narcissisme direz-vous), et les prénoms en -ien…
… pas alien non plus… 

4 réflexions sur « Aurélien Aragon »

    1. Ah c’est grâce à ce livre que je porte ce prénom…
      Heureusement que mes parents ne sont pas fans de Constant, Adolphe c’est lourd à porter.

    2. >> Aurélien
      Pour sûr. C’est capital en fin de compte les goûts littéraires ^^ Mais c’est tout de même la classe de tenir son nom d’un tel roman. Tout le monde ne peut pas en dire autant.
      (J’ai supprimé vos doublons, en espérant que ce ne soit pas un effet de style 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 2 =