Bon courage !

          Le premier janvier, outre un comatage général et un abus de sms tous plus originaux les uns que les autres, se marque par un ensemble de déclarations quelque peu surréalistes auxquelles il convient de ne pas croire soi-même. Elles énoncent une quête vers un idéal incertain, d’autant plus incertain que l’année commence généralement par une exception, minuit ayant la mauvaise idée de faire basculer 2006 dans 2007 en pleine fête. Encore une dernière clope / un dernier gâteau / une dernière bière australienne (personne n’est visé, mais tu peux toujours réagir^^)…
          Les bonnes résolutions sont tout sauf des résolutions. La seule résolution vraiment bonne serait de décider de tenir ce qu’on appelle communément ses bonnes résolutions. On les tient comme on peut : en laisse, mais plus souvent à distance.

          Je passe sur les bonnes résolutions classiques  [telles que : arrêter de boire / fumer / grignoter ; faire du sport et travailler. Sain idéal de vie.] pour m’arrêter sur celles de l’hypokhâgneux.
Chaque semaine  [chaque semaine, hein, chaque jour est inimaginable même pour un auteur de science-fiction], je vais à coup sûr et dans la plus grande joie non dissimulée :

         Recopier trois pages d’un grand classique dans un carnet qui deviendra ma bible de chevet (parce que la bible de bureau, c’est le Gaffiot) afin d’améliorer mon style et par la même occasion ma culture littéraire. Au bout d’une centaine d’extraits, les effets commencent à se sentir. Dixit le tueur d’ange. Sic ! –> sick.

         Apprendre trois (oui, on fait dans la Sainte Trinité) pages des Mots latins pour pouvoir comme le vates lyricus pouvoir jeter ses lumières à 7h du soir un lundi en S 309 en déclarant que, bien évidemment, aper, aperi, n , c’est un sanglier. Et accessoirement emprunter un peu de vocabulaire à Shakespeare et Goethe.

         Apprendre mes leçons au fur et à mesure. Là pour le coup, j’aurais aimé pouvoir continuer la Trinité, moins nombreuse.

         Lire un roman. Misérables : mot compte triple.

         Lire un ouvrage critique. Les lectures à haute voix de morceaux choisis au CDI n’ont pu qu’aiguiser ma curiosité pour les Figures de G. Genet.

         Aller au cinéma, puisqu’il faut garder une vie. Charmante accroche de la prof de latin à une semaine du concours blanc et qui a bien failli la faire lapider à coup de gaffiots de poche.

         Me tenir au courant de l’actualité. Autre que l’actualité de la danse ou celle d’il y a cinquante ans.

         Ne pas oublier de dormir. Et racheter du mascara pour rehausser l’anticerne.

Je soussignée, mimylasouris, m’engage à tenir ces bonnes résolutions à la condition express que l’on m’octroie un retourneur de temps.

        Au milieu des années, de la santé, du bonheur des saoulards, je nous souhaite donc bon courage, ainsi qu’une pensée émue pour les étudiants en fac qui doivent réviser leurs partiels pendant les vacances *plaisir sadique de l’hypokhâgneux qui a passé son concours blanc avant les vacances*

13 réflexions sur « Bon courage ! »

  1. Wahou, ben ce sont de belles résolutions. Je ne me risquerais pas sur ce terrain glissant, ça ne m’amuse de moins en moins de constater aux alentours du 5 janvier que j’en ai déjà foiré une bonne partie !

    Bonne année Souricette ! Et bon courage… 😉

    1. >> Maël. Bonne année à toi aussi… je te rassure, si mes bonnes résolutions tiennent jusqu’au 7, ce sera parce que j’ai pris un forfait semaine.

      >> Thalie. Tu sauras tout : combien de bières Dre a pris, de quoi on a discuté en attendant une heure sur le quai, et surtout comment on a fini par danser sur les tables… à la condition que tu me racontes tout aussi. Mais au risque de te décevoir, je me dois de te prévenir de suite qu’il n’y a rien de compromettant. ^^

    2. – moi aussi je veux un retourneur de temps! moi aussi je veux…
      – tais-toi! tu sais très bien que leur usage est interdit, à moins d’avoir une autorisation spéciale du ministère de la magie.
      – peuh!cause toujours! d’abord, ça existe même pas ton ministère machin chose.
      – tu ne crois pas si bien dire… mais figure-toi que si tu ouvres ta bible de chevet perso, un roman pour la jeunesse d’une certaine jkr, tu seras surprise d’y découvrir un ministère de la magie.
      – je veux aller là-bas, je veux un retourneur de temps!
      *regard désespéré de la deuxième voix*
      mais j’oubliais:
      (en choeur) BONNE ANNEE MIMY!!!

    3. Tes bonnes résolutions… ne donnent pas très envie de commencer l’année!
      Et je me sens plus que visée, et d’ailleurs je réagis en affirmant que MA bonne résolution est de boire encore plus de bière australienne en 2007- après tout, je l’aurai sur place. Et de passer du teint pâââle au teint cramoisi. Tout en ayant une petite pensée pour tes neurones surchauffés loin très loin.

      Oh et fais attention à ta santé : une lecture assidue des Misérables tue ; lis avec modération si tu tiens à préserver ton équilibre mental!

    4. Pour l’actualité de la danse d’il y a 50 ans ( ce serait même plutôt 100 ans), je suis tombé chez un bouquiniste sur des comptes rendus de représentations des Ballets Russes à Paris. Epatant! Encore mieux: dans les mémoires de Rubinstein ( le pianiste), il y a quelques pages savoureuses sur la première saison des B.R.

    5. terrible ce blog! j’y suis arrivée un peu par hasard en tapant “hegel” sur le moteur de recherche (partiels d’eco approchant à grands pas) et voilà que j’atteri ici même.Bon je dois avouer que le blog ne m’a pas appris grand chose sur Hegel mais j’y ai passé un bon moment, trop longtemps d’ailleurs (c’est fou ce que le temps passe vite sur le net) alors je me presse de vous souhaiter une bonne année et quant à moi je retourne au matérialisme, à la dialectique et à Hegel.

    6. >> Inci. Bonne année mon cheval préféré.

      >> Dre. Dre!!! C’était vraiment sympa le café Oz.
      Et mon équilibre mental est déjà atteint anyway. mais tu ne t’en rends pas compte parce que le tien l’est aussi. ^^

      >> Aurélien. [Je m’aperçois que je ne vous ai toujours pas fait de vignette-lien…] Hum… merci beaucoup pour cette piste. J’irai flairer de ce côté un de ces quatre (qui va se tranformer je le crains en… cet été), surtout que les ballets russes sont une aventure fascinantes. J’adore ce foisonnement d’artistes et l’ébullition créatrice que cela a généré. Tant d’artistes de talents, c’est vraiment explosif. Vraiment dommage qu’il n’y ai plus de Diaghilev de nos jours. Avant que je ne dise une bêtise, Stravinski en faisait bien partie… *en admiration totale devant le Sacre du printemps de Béjart, dont je n’ai vu que quelques extraits*

      >> Fleur. Si je vous/ tu (je ne sais jamais) fais rire, c’est déjà cela. Les bonnes résolutions ne sont pas faites pour être tenues. C’est juste se rappeler quel est son idéal. Enfin, qui vivra verra (qu’il n’y a pas de miracle à voir).

      >> Tatayoyo. Bienvenue ici et merciiiii pour ton commentaire. Bonne année à vous aussi (tutoiement ou vouvoiement ? -une fois sur deux, vous choisirez^^). Quant à Hegel… ce fût une expérience. Je ne suis pas sûre pouvoir dire que j’ai compris, mais ça m’a offert la possibilité d’un bon remuage de cerveau et de bien m’amuser au concours blanc (non, Inci, ne me tue pas). Très facilement corruptible, je vous direz si j’aime cet esprit tordu après les résultats…

    7. ouah! j’adore ma banière! elle est géniale… merci mimy!
      si un jour je trouve comment faire des bannières… (si tant est que je puisse en faire chez moi…)

    8. Merci aussi pour ma vignette! J’en ferais bien sur mon propre blog, mais je ne sais pas les faire encore… Oui Stravinski a bien fait partie de l’aventure, et cela a été un scandale mémorable! Quelques chaises ont volé au-dessus de la fosse d’orchestre mais le chef ( le grand Pierre Monteux, le sosie d’Abraracourcix lol) s’est montré imperturbable. Si mes souvenirs sont bons c’est surtout la chorégraphie qui avait déclenché l’ire de ces philistins. Je suis d’accord avec toi, Diaghilev est tout simplement le plus grand impresario de l’histoire, on n’est pas prêt d’en revoir un de cette envergure. D’ailleurs aujourd’hui , on parle d’agent artistique, c’est tout dire. Lui-même se décrivait comme un “grand charlatan, un grand charmeur, une personne avec beaucoup de logique mais peu de principes, et semble-t-il dénué de toute forme de talent”. Le portrait idéal de l’imprésario qui, à défaut de génie, se fait un devoir de mettre en valeur celui des autres : )

    9. Pour tous ceux qui voudraient faire des vignettes, voici le lien magique qui explique tout :
      http://jetadoremonamour.blogspirit.com/files/tuto/vignettes.htm
      Simplement, je préfère héberger mes images ailleurs histoire de ne pas manger les quelques petits Mo qui nous sont généreusement octroyés. Je les héberge sur http://www.photobucket.com (très rapide pour se créer un compte et facile à utiliser). Et pour faire les vignettes proprement dit, je procède par copier-coller des fonds de blog avec la touche Impression écran (en haut du clavier, en diagonale du pavé numérique pour les bigleux), assortie d’un Control V (=coller ; par ailleurs, copier c’est Control C) dans un document vierge d’un logiciel graphique (j’utilise celui de mon scan). Après, il suffit de bidouiller et de retailler l’image. Attention aux surprises quant aux tailles : pour ordre de grandeur, mes vignettes font 130 pixels de longueur et 45 de hauteur. Bon, voilà… je crois qu’expliquer plus est en dehors de mes compétences… ^^

    10. et bien pour faire originale jte souhaite à toi et tous les internautes qui passent une BONNE ANNEE!!!

      Fais attention il n’y a pas que l’alcool qui est à consommer avec modération… les bouquins aussi!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + treize =