Citius, altius, fortius… Relax… Alea jacta est

Oulala ! Quel déferlement de notes sur les JO ! Ne pas avoir les JO n’est pas la fin du monde, je vous assure. On vit très bien sans, si, si. Mieux même : pensez aux heures d’embouteillage que l’on évite, à l’asphyxie par tourisme et à la saturation des chaînes télé (d’accord, ce n’est pas forcément mieux le reste du temps, mais la diversité sauve de l’ennui ) !  Et, comme le fait remarquer (de façon… subversive) Daru, où est passé le sentiment d’union européenne ? On a les JO à portée d’Eurostar sans les inconvénients… que demande le peuple ? Il ne faut pas oublier l’esprit initial de la compétition : L’important, c’est de participer, pas de gagner.” Coubertin dixit.

Une réflexion sur « Citius, altius, fortius… Relax… Alea jacta est »

  1. je dois avouer que le résultat ma fait légèrement jubiler pour cause de campagne publicitaire des plus énervantes ! Bon c’est vrai que ça aurait pu être positif économiquement (et encore, vu que j’y connais rien…), mais franchement je ne vois pas pourquoi on en fait tout un fromage (quoique de la part des français c’est normal de faire du fromage… ahahaha… je sais, c’est nul)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 1 =