Le pouvoir de l’onomatopée

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAhhhhh !

El Teckel intègre l’école des Chartes major de sa promo ! Non solum elle intègre, sed etiam elle MAJORE.

Le vates and I sommes admissibles. A Ulm.

Bamboo est admissible. A Lyon.

Quelques autres aussi.

C’est le problème.

Pile électrique.

[Si je pouvais être 75ème, je signerais tout de suite. ]

11 réflexions sur « Le pouvoir de l’onomatopée »

    1. Félicitations, félicitations, félicitations!!! Bon courage à vous deux!! Que la force de LB soit avec vous! Cette fois sera la bonne! We all believe in you!!!

    2. =D
      (knock on wood)

      Hadrien >> Il y en a qui pourraient mal prendre la tournure restrictive. Mais je veux bien croire qu’au regard des efforts pour préparer les deux concours… Il y a eu de nombreux barges on dirait, vu qu’il y a eu suffisamment de bi-admissibles pour que les secrétaires d’Ulm aient galéré jusqu’à cinq heure du matin sur les planning. Mais du coup, tu as préparé ça depuis une khâgne classique ou moderne ?

    3. Toutes mes ficelles de caleçons!
      (Ou pas…) *je m’auto-sors là*

      Sinon je resterais dans le classique duo Merde! Toï Toï!

    4. J’étais en khâgne Lyon. Quand je dis « ce ne sera que Lyon », je veux dire que je n’ai pas été bi-admissible, simplement, et non déprécier Lyon ou m’estimer mécontent ! Au contraire ! 🙂

    5. Je commence à voir le bout… Avec autant de rage que de sérénité… La dernière, c’est pour lundi.
      Tiens-moi au courant… On « vaincra », faut se le répéter.

      Bisous, bonne chance, bon courage!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 13 =