Tokyo, Kyoto, Osaka by night


Tokyo

Il faut attendre la nuit pour que la ville grise devienne photogénique. Tout Tokyo n’est pas comme ça, loin de là. Ce sont des îlots colorés. Des nœuds ferroviaires, en fait.

 

Au loin, le carrefour de Shibuya, depuis un restaurant dans une tour

 

 Le quartier de Shinjuku

 

Kyoto

(à moins que ce ne soit dans le quartier d’Asakua à Tokyo – mais je ne veux pas vérifier, c’est tout à fait l’atmosphère que j’associe à Kyoto)

 

 

Osaka

Le quartier circonscrit mais très animé de Dotombori. Bref souvenir des reflets hongkongais.

 

Non, vraiment, je n’ai plus 21 ans.

 

Ma toute dernière photo du voyage, avec le même crabe animé que nous avions au bout de la rue à Kyoto, en face des petits poissons à la patate douce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 1 =