20 sept. 07 Télégrammes du front

    Télégramme : version rédigée du SMS qui vous fait revoir ce qu’est une asyndète.

 

Musée dimanche –STOP- dîner à Paris avec Eleganza mardi – STOP- Mercredi : retrouvé le temps perdu plaisir de finir une dissertation à minuit – STOP-Apprendre son latin – STOP- Bâcler une ccl merdique à la hauteur du devoir après la cantine –STOP- S’estimer heureux de ne pas avoir fait une nuit blanche.

 

Philo : si pas de tendinite, miracle –STOP- Lever le coude pour secouer sa main douloureuse : vous avez manqué trois phrases.

 

Je confirme, le K participe activement à la déforestation –STOP- Je prends les paris : quand la photocopieuse explosera-t-elle ? combien de recharges d’agrafes dans le budget des fournitures ?

 

Propose le surnom de Baccante pour notre professeur de français –STOP- besoin de l’accord des susnommés : Elendili – Le vates lyricus – Inci.

 

Mr. of The Bridge fidèle à lui-même –STOP- just wanna jump off it.

 

Pas d’omelette sans casser des oeufs –STOP- la métaphore est culinaire, la pensée est bonne –STOP- vous expliquerai –STOP- humour khâgneux.

 

Fous rires nerveux et larmoyants, alors que pas encore novembre –STOP-

 

STOP aux cernes et à l’organisation digne d’une putain sans pratique (expression familiale à l’origine non identifiée)  [Ca ne vous rappellerais pas la pub pour le déodorant Narta ?]

 

 

6 réflexions sur « 20 sept. 07 Télégrammes du front »

  1. Alala… Ca me donne pas envie de reprendre les cours lundi ça =(
    Les dissert’ à finir à pas d’heure, les cours qui défilent (parfois sans nous car notre main crie “j’en peux plusssss”…) et tralala
    Courage 😉

    1. Je ne sais pas pourquoi, mais l’association de la prof de litté avec une bacchante me rappelle quelque chose… Moi je suis d’accord!
      (Tu m’as l’air bien stressée dear!)

    2. Les fous rire nerveux, en grec, le vendredi de 16h à 18h alors que tout le monde quittait à 14h, ça me connaît ; )
      C’est bien utile, pour évacuer une partie du stress d’une longue semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 2 =