3 réflexions sur « L’éd i f i c e d u s o u v e n i r . . . »

    1. Rhalala… Alors j’y échapperai vraiment pas, à Proust ? … Bon… alors vaudrait mieux que je m’y mette vite, j’ai l’impression que ça met un peu de temps à lire, quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + 1 =