Berlin go

Le château de Charlottenberg

 

 

et sa statue équestre copiée sur Louis XIV inspirée de Marc-Aurèle (photo pour Melendili)

 

 

Ne pas imaginer la position que j’avais pour que la statue dorée tienne le bouclier blanc.

 

 

Pas ça, pas la neiiiiiige !

 

 

Que les géants jouent à faire des boules de neige.

 

 

Asperge à la purée de pois

 

 

A l’intérieur de la Gedachtniskirsche, avec son Christ
A l’extérieur : marché de Noël, et son sucre d’orge géant
J’oublie toujours que Noël est une fête religieuse et j’ai l’impression que l’Eglise sacrifie au marketing lorsqu’elle met un sapin dans ses églises. Le monde à l’envers, je sais.

 

 

La Siegessaüle
Mais on se demande si ce ne sont pas plutôt les voitures qui ont gagné…

 

 

Bärchen über schön
Si la palette n’avait pas été à plus de 300 euros, je les aurais embarqués.
N’oublions pas que nous étions au pays de Steiff.

 

 

Au lieu de prendre les mini-tombeaux preuve de la mortalité infantile des siècles passés,
je photographie le fantôme d’une statue derrière un pilier.

 

 

Depuis les toits du Dôme

 

 

* sois fier de toi

Fait pour moi.

Je vous l’offre sous forme de voeux.

5 réflexions sur « Berlin go »

    1. J’ai lu ta série sur Berlin, et aussi le billet sur la bibliographie (si vrai !) sans jamais avoir le temps de commenter…

      Je passe en coup de vent (entre mes pseudos révisions de littérature) pour dire que la souris est tout bonnement géniale (me rappelle mon surnom vietnamien Museau de Souris… J’ai jamais compris pourquoi on me l’a donné…) et je vais essayer de suivre son conseil ^^

    2. Me reste une épreuve mardi.
      L’épreuve de littérature avait des relents de prépa : L’autorité dans Les aventures de Huckleberry Finn…

      A croire qu’ils ont tous un truc avec l’autorité en ce moment !

      Et oui, je suis plutôt fière du surnom, surtout que j’ai évité les habituels surnoms en fleurs, pierres précieuses et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + quatre =