De l’utilisation de l’anti-cerne dès le 2 septembre

Moi et ma grande expérience d’apprenti ont conduit près de 600 km dont cinq heures après une nuit qui en comptait moins de quatre.

Moi et ma chance ont chopé la crève en regardant les étoiles filantes.

Moi et ma connerie se sont retrouvées à se moucher pendant une demi-heure non stop la nuit dernière.

J’ai très exactement la tête que j’aurai au mois de novembre.

 
Moralité : si vous voyez une étoile filante, oubliez les vœux miss monde et faites simplement celui de ne pas tomber malade.
Variante : la prochaine fois, vous prendrez le train.

 

[Mox, un flash back corsé.] [PS au bloggueur grand procrastineur latin devant l’éternel : mox était dans l’interro de rentrée. Le Vates et moi nous sommes bien marrés.]

 

 

 

2 réflexions sur « De l’utilisation de l’anti-cerne dès le 2 septembre »

    1. Hum… mais quelle idée aussi de regarder les étoiles filantes!?… ah zut, ce n’était pas ça que je devais dire? Comment ça c’était chez moi? Meuh non, pas du tout. Mauvaise foi? Jamais…
      Bref, j’espère que malgré tout tu n’as pas passé une trop mauvaise rentrée (et puis, on ne voit pas des étoiles filantes tous les jours!). J’attends avec impatience le flash back (que je devrais aussi écrire soit dit en passant…)
      Bisous bisous, conductrice hors pair(e)!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 2 =