On se le reflet, ce voyage ?

[Question purement rhétorique, les billets pour le premier week-end de février sont déjà sur mon bureau.]

 

Fortnum and Mason drive me crazy.


Théâtre d’ombres devant le théâtre national.


Les promenades nocturnes, ça me branche.

 

Lumières Tamisées.

Autre effet in/out, au Barbican cette fois-ci.

 

Un ours et un canard qui aurait pu avoir trois pattes cassées au self du Barbican s’il fallait en juger par mon enthousiasme pour la découverte du bubble and squeak (pomme de terre et chou- atténué par divers ingrédients qui nous l’ont d’abord fait prendre pour de l’asperge puis du poireau, pour vous dire) mais surtout du flapjack, qui renforce mon union avec la patrie de Jack, en quelque sorte un bol de flocons d’avoine rendu transportable par du sirop de sucre roux. C’est exactement ce qu’il me faudrait  pour tenir avant les spectacles.

6 réflexions sur « On se le reflet, ce voyage ? »

    1. J’aime beaucoup la première photo ! Et l’ensemble de tes articles sur Londres d’ailleurs, ces premiers jours de l’année ont été inspirants.

    2. Quand on a mangé du fish and chips une fois dans sa vie, on comprend mieux pourquoi les anglais ont envahi le monde.
      C’est en effet un truc qui donne envie de se lever et s’en aller très très loin, en cassant la gueule à tout le monde.

    3. Pink Lady >> Tu partages mon goût des jeux de mots pourris ou des reflets bizarres ?

      Amélie >> Les vitrines de chez Fortnum and Mason sont incroyables ; c’étaient de vraies natures mortes en 3D, des amoncellements pyramidales qui tournaient… les vitrines des grands magasins, chez eux, c’est toute l’année !

      delest >> Je n’y ai pas goûté. Mais je ne vous remercie pas, parce que maintenant, c’est sûr que je ne parviendrai pas à en faire manger à Palpatine, un peu chauvin dans ses goûts culinaires (l’Italie et le Japon bénéficiant seuls de dérogations).

    4. > Les jeux de mots… très subtils je dirais, dans la mesure où je les apprécie tu n’as pas le droit de dire qu’ils sont pourris – et les réponses tardives.
      (Mimy, ton favicon a changé, je ne t’avais pas reconnue dans la barre des tâches…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 13 =