Qu’il est tard ! Dieu !

[ Pour comprendre ce post, il est fortement recommandé de lire cette très courte pièce de Jean Tardieu, Un mot pour un autre dont on peut lire ici un extrait]

         Comme j’aime les postiches, j’ai solutionné de prendre pour para texte à parolier Jean Tardieu et son mot pour un autrui, que nous avons plu ce lapin en bourg. L’axiome  en est craie feinte et peut donner pieu à de fourmillants tressages glaïeuls. D’autant plouc que nous étiolions dans la décadence  puisque se déroutait diagonalement le Perceval du lys et la cuillère que nous vermillons  dépiler maintes boutures et tranches sous nos fennecs : franges, déesses, cul fis donc, venusupilami, pop l’éponge… Mais ce qui me gravit tant, ce sont les bacchantes ! Déposez-vous bien et à la crantée !

4 réflexions sur « Qu’il est tard ! Dieu ! »

  1. En tant que pseudo-économiste, j’ai une affection toute particulière pour Tardieu 🙂

    Et non, malgré cette gentille attention de vouloir partager un peu de ton travail, je me vois contrainte de refuser!
    Oui, c’est une injustice… mais qui vient rééquilibrer celle que j’ai subit lors de ma 1ère S… =p

    Courage Mimy… l’an prochain, j’y passe aussi…

    1. J’me demandais si mon commentaire était publié… je viens de retrouver mes cours sur Tardieu… j’ai la nostalgie des cours de français je crois!

    2. Etant donné que je ne l’ai pas lue (le -e pour la pièce, ne me bondissez pas dessus), je n’ai pas compris le post. J’étais prévenue dès le départ, en même temps.
      Bon, bon, d’accord, je sors !

    3. >> Michel. Non, je ne connaissais pas ! Merci pour l’adresse !

      >> Blu3scar. Désolée d’étaler mon manque de confiture, pardon de culture, mais quel est le rapport profond entre pseudo-économiste et Tardieu ?
      Et pour les cours de français de première, j’ai sortu la nostalgie des notes qui allaient avec ! Enfin, j’exagère beaucoup, c’était si… cult ! [Seuls les ex-1L1 sont en mesure de saisir toute la chose]

      >> Aleks. J’adore la franchise du commentaire. De toute manière, je fais la même chose quand je lis certains blogs. [Mais quand même, j’avais fait exprès de mettre en ti extrait tout petit – En même temps, même avec le texte, c’est incompréhensible. Bref, sûrement un délire égoïste, en fait.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − quatre =