Disney(Eng)land : once (more) upon a time

Il était une fois, dans un royame fort uni, au bout de l’avenue, un hôtel à rejoindre un château de conte de fée nommé Harrod’s.

La légende ne sait trop si c’était un piège de cristal (non, pas croisé Bruce) un mirage…

 

… ou une dépendance de la sorcière de Hansel et Gretel (mais c’est chez Fortnum and Mason qu’on trouve du fudge au peanut butter).

 


Il y a en effet quantité de maisons musées hantés, par la Méduse au Victoria and Albert Museum

 


… et par les figurants de Jurrasic Park au musée des sciences.

 

Mais tout est bien qui finit (bien, bien, mais à condition d’y retourner) ;
je laisse le livre de conte à la British Library et fais mes adieux à King Cross,
dernière vision de Disney(Eng)land.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + 17 =